« Intriguant et parfois profondément émouvant, c’est une oeuvre impressionnante », THE TELEGRAPH